Recontres, donc…

Depuis hier (car jusqu’à celui-ci, les post ont un petit décalage), nous n’arrêtons pas de faire des rencontres. Il y aura donc eu ce restaurateur du temple de Preah Ko, puis plus tard dans la journée, alors que le soleil allait se coucher et que la pluie se refusait à une ville un peu étouffante, Sokha Chung, une amie d’un collègue archéologue, Éric Llopis, qui a longtemps vécu et travaillé ici. Une boutique entrevue en revenant de Roluo, sur le bord de la rivière Siem Reap, avec de beaux bouddhas en devanture. Dans la boutique, de très belles photos prises par son époux, Thierry Diwo. Nous craquons pour l’une d’elle, prise au Bayon, et en discutant des temples et de leur restauration, Sokha nous dit qu’elle même y a travaillé. Je parle alors d’Éric. Qu’elle connaît. Et même très bien puisqu’ils sont amis de longue date !
C’est toujours drôle de voir comme le monde est petit…
Et aujourd’hui, après une visite à l’extraordinaire musée de Siem Reap (à visiter absolument, peut-être même avant de voir Angkor), nous sommes allés chercher la photo dans leur galerie originelle, assez loin dans les faubourgs méridionaux de Siem Reap. Une belle et grande maison dans un grand et beau jardin, envahie de dizaines de bouddhas et de photos de Diwo. Nous y sommes restés presque deux heures, à discuté avec Thierry Diwo de notre goût mutuel pour l’Asie, sirotant un café, pusique c’était l’heure du sien… Nous n’aurions pas eu rendez-vous pour un massage, nous serions sans doute encore en train de refaire ce monde sous le regard bienveillant de Siddartha, Vishnou ou Jayaravarman, septième du nom, le grand architecte d’Angkor Thom…

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Suzy & Patrick
    Août 02, 2013 @ 23:47:32

    bonsoir mes copains
    un vrai moment de bonheur de vous lire et d’imaginer ces petits moments de grace à partager un café sous les yeux de boudha ;je vous embrasse fort Suzy

    Réponse

  2. Suzy & Patrick
    Août 03, 2013 @ 17:18:33

    Au lieu de vous prélasser dans un centre de massage retournez vite vous balader en foret, il reste encore des choses a découvrir dans le coin…
    Extrait d un article lu ce matin sur « daily geek show », fake?
    « Les forêts vierges des pays tropicaux n’ont pas fini de nous livrer leurs secrets ! Une équipe de scientifiques australiens a retrouvé la trace d’une ancienne cité disparue depuis plus d’un millénaire dans la jungle cambodgienne. À l’origine de cette découverte, les archéologues Damian Evans, australien, le français Jean-Baptiste Chevance et leur équipe dans la jungle épaisse de la région du Siem Reap au nord-ouest du Cambodge. La cité de Mahendraparvata y reposait depuis 1200 ans, à l’abri des regards curieux, notamment de ceux qui auraient pu piller les trésors que renfermaient la ville. Ensevelie entre les racines et la terre, Mahendraparvata surplombait autrefois la montagne Phnom Kulen. Elle aurait été bâtie par Jayavarman II, fondateur de l’empire Khmer, en tant que capitale en 802 après Jésus Christ, soit environ 350 ans avant la construction de la célèbre cité d’Angkor Vat … »

    Réponse

    • Nicolas
      Août 04, 2013 @ 09:23:33

      Pas un fake : je crois qu’un de mes potes topographes bosse dans cette équipe. Et en effet cela aggrandie encore plus le territoire angkorien ! Bises depuis Siem Reap airport… Vous nous manquez beaucoup.

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :