Siem Reap, premier… contact !

C’est sous la pluie que nous sommes arrivés au très joli aéroport de Siem Reap, après avoir tourné deux fois au-dessus du Tonle Sap.
Sous la pluie, cela veut dire routes glissantes…
un tu tu, envoyé par notre guest-house, nous attendais sur le parvis de l’aéroport. Un Cambodgien rieur et sympathique. À peine avions nous fait 500 m qu’un bus nous coupait la route, faisant demi-tour sur le route. Ce qui devait arriver arriva : nous l’avons percuté, sans qu’aucune tentative, freinage, lente courbe ou quoi que ce soit d’autre, nous permette de l’éviter. Bref, nous nous sommes mollement écrasés contre le bus. Bien plus de peur que de mal : notre chauffeur n’a rien sinon une ecchymose sur le tibia, nous non plus et figurez-vous que le tuk tuk était toujours en état de marche !
Nous voici donc au Golden Temple Villa. C’est très joliment décoré, confortable, agréable. Un havre de paix à deux pas de la réserve à falangs du centre-ville. Il ne nous reste plus qu’à partir à la découverte de la Grande Ville… Vous imaginez bien comme nous sommes impatients !

Publicités